Les Ateliers de la Malle aux Trésors

Les Ateliers de la Malle aux Trésors

Festival international du film d'animation Annecy 2017

 

Extrait de la bande annonce des partenaires du festival

annecypart.jpg 

 

Le festival international du film d'animation, c'est à Annecy, et c'est tous les ans, en juin. Ca existe depuis 1960, et ce n'est ni aux Etats Unis, ni au Japon, ni en Allemagne, mais bien en FRANCE, la patrie des frères Lumière et de Georges Mélies. Cette année, le rendez-vous de tous les professionnels, étudiants, enseignants et passionnés de cinéma d'animation du monde entier, c'était du 12 au 17 juin. Les Ateliers de la Malle aux Trésors y participent chaque année depuis 4 ans, et cette fois aussi nous y étions, pendant 4 jours intenses, riches en émotions, rencontres et informations.

 

Pour les passionnés, le festival est un moyen de voir pleins de films d'animation et courts métrages en avant première, pour les étudiants, c'est un moyen de démarcher des studios au marché international du film d'animation (MIFA), pour les pros, c'est un moyen de communiquer au public l'avancement de leurs projets et trouver d'éventuels partenaires, investisseurs, producteurs, diffuseurs. Et pour tous c'est être au coeur de la création. Via cet article nous espérons partager avec vous la magie du festival.

 

 

CI-dessous la bande annonce du festival d'Annecy 2017 projetée avant chaque séance ou conférence :

 

 

Le festival rassemble énormément de monde !

 

DSC_0291_2.JPG

 

C'est aussi un cadre magnifique !

 

 

 

 

 

Wip.jpg

 

Un Work in progress c'est la présentation des films en cours de réalisation, par l'équipe du film (réalisateur, scénaristes, auteurs, animateurs, producteurs, compositeurs, directeurs artistiques, directeurs techniques...), dans le but de nous expliquer leur démarche artistique, nous parler des ficelles du métier et nous livrer leur processus de création.

 

Pour nous, c'est un moyen de stimuler notre créativité, recharger notre inspiration, amasser de nouvelles connaissances, au contact des différents intervenants du festivals, qui s'adressent à un public spécialiste et exigent, mais ayant conservé un coeur d'enfant.

 

bande_intercal.png

 

 

Le Work in Progress de Ella, Oscar & Hoo

 

Ella, Oscar & Hoo, c'est une histoire poétique de Christophe Erbes, illustrée par Michaël Dudok De Wit, réalisateur de films d'animation (Le moine et le poisson, la Tortue Rouge, Father and Daughter). 

 

 

Michaël Dudok de Wit et extraits de ses oeuvres

 

 

 

L'adaptation pour la série d'animation TV du style graphique très épuré de Michaël Dudok de Wit a été un vrai défi passionnant. Le réalisateur et directeur d'animation, Emmanuel Linderer, n'a pas eu peur de rentrer dans des détails techniques très pointus, pour notre plus grand plaisir.

 


Ella-Oscar-Hoo-cover.jpg

scan_atelier373_ResizeRTK.jpg



 

bande_intercal.png

 

Le Work in Progress de GODZILLA :

Planet of the Monsters

 

L'équipe japonaise nous a expliqué leur volonté de redonner un souffle de jeunesse à cette créature légendaire, en respectant ses caractéristiques traditionnelles tout en le modernisant afin de le faire connaître à la nouvelle génération. En effet Godzilla fait en quelque sorte partie du patrimoine de la culture japonaise. Il est la représentation "vivante" des catastrophes naturelles qui bouleversent régulièrement cette île volcanique. Dans cette version les humains reviendront sur terre après un long exode spatial pour retrouver une planète entièrement habitée par des créatures colossales. Des interviews des différents intervenants sur le film ont été projetées, les concepts arts et les charadesign nous ont également été révélés.

 

 

Godzilla-Monster-Planet-The-Anime-Movie-Featured-image-672x372.jpg

 

20170614_103905_RTK.jpg

 


Gozilla.jpg

scan_atelier375_ResizeRTK.jpg

 

bande_intercal.png

 

Le Work in Progress de Petit Vampire

 

L'auteur du Chat du Rabin, Joann Sfar, adapte sa BD "Petit Vampire" en long métrage d'animation. Un ancien étudiant du DMA cinéma d'animation de Marseille d'où sont diplômés Phébé et Valérian est directeur d'animation sur ce projet. Il nous a d'ailleurs exposé sa démarche intéressante concernant la gestion du travail d'équipe et la répartition des tâches au sein des deux studios partenaires. Quant à Joann Sfar, en plus de dévoiler son processus d'écriture et sa démarche en temps que réalisateur, l'auteur ne s'est imposé aucunes limites pour dire le fond de sa pensée concernant le système actuel en France, et à l'étranger. Ce work in progress aura été une véritable bouffée d'air frais et aura su décoiffer toute l'assistance !

 

 

IMG_0739.jpg

 

IMG_0737.jpg

 

scan_atelier376_ResizeRTK.jpg

 

 

 

bande_intercal.png

 

Le Work in Progress de Tito et les Oiseaux

 

 

 Une démarche artistique originale par une équipe Brésilienne sympathique, aux influences artistiques expressionnistes, qui a mis au point une technique particulière très intéressante : lumières et effets spéciaux peints à la main sur verre, image par image, en conservant la matière et les reliefs des coups de pinceaux.

 

Via ce long métrage visuellement audacieux, le réalisateur Gustavo Steinberg nous raconte une histoire émouvante : un monde paralysé par la peur, entretenue par les médias et les politiciens.

 

 

Tito.jpg

 

scan_atelier377_ResizeRTK.jpg

tito-et-les-oiseaux-1360x577.jpeg

 

 

 

 

bande_intercal.png

 

Le Work in Progress de Capitaine Morten

et la reine des Araignées 

 

Capitaine Morten et la Reine des Araignées, c'est un long métrage en stop motion, adapté d'une histoire inventée par le réalisateur Kaspar Jancis (Estonie), co-écrite par Robin Lyons (Royaume Unie). La partie stop motion a été dirigée par Heather Mills (Irlande) et la partie effets spéciaux et lighting 3D dirigée par Mark Mertens (Belgique). La production de ce film, au même titre que son scénario, est une belle aventure humaine, basée sur un partenariat explosif entre des intervenants d'origines différentes. La poésie et le style artistique des Pays d'Europe de l'est, combinée à l'expertise technique d'un studio de VFX Belge et au savoir faire d'un studio Irlandais se joignent pour le meilleur. Un Work in progress très technique et sensible. A l'issue de cette conférence nous avons pu discuter avec l'équipe et avons même récupéré la carte de la directrice du studio de Stop Motion Belge, désireuse de recruter de nouveaux partenaires. 
scan_atelier378_ResizeRTK.jpg

Captain Morten &.jpg

 

DSC_0316_2_RTK.jpg

 

 

 

 

 

bande_intercal.png

 

Le Work in Progress de Zero Impunity

 

Zero Imputinity, c'est un projet transmédia engagé, qui se décline sous forme de long métrage, et de campagne numérique (marche virtuelle, pétition, enquêtes menées sur le terrain ...), dans le but de faire changer les choses concernant les lois et organismes qui protègent les personnes coupables de violences sexuelles envers les femmes, notamment en situation de guerre. 

 

Un projet noble et audacieux, à la réalisation soignée et intelligente, qui vise à ouvrir les yeux sur une réalité terrible, sans volonté de choquer. L'équipe de Zero Impunity ne cessera son combat qu'après de véritables changements politiques mettant un terme à l'impunité de ces actes barbares.  

 

Nous vous invitons à visiter leur site internet : https://zeroimpunity.com/

 

 

 zeroimpunity.jpg

 

scan_atelier379_ResizeRTK.jpg

 

DSC_0322_2.JPG

 


Conferences.jpg

 

 La conférence de presse de Zombillénium

 

Pays d'origine : Belgique, France

Animation 3D

Co-réalisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord adapté de la BD d'Arthur de Pins

Scénario : Arthur de Pins et Alexis Ducord

Direction artistique : Arthur de Pins

Musique : Eric Neveux, chansons par Mat Bastard

Durée : 1h20

 

Zombillénium c'est l'adaptation en long métrage d'animation de la BD éponyme d'Arthur de Pins, coréalisateur du film. Une équipe soudée et passionnée nous a livré les secrets de leur processus de réalisation. Un travail minutieux et de longue halène a été fourni pour arriver au résultat escompté : réécriture du script, re-définition des enjeux de l'histoire, choix de changer des éléments par rapport à la BD pour s'adapter au format d'un long métrage, travail plus en profondeur de la personnalité des personnage et de l'univers que dans la BD, storyboard re-dessiné de nombreuses fois, collaboration étroite musicien/compositeur/réalisateur. 

 

321647.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

Résumé :

 

Dans le parc d’attractions d’épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous et autres démons sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable à jamais, mais en plus ils sont fatigués de leur job, fatigués de devoir divertir des humains consuméristes, voyeuristes et égoïstes, bref, fatigués de la vie de bureau en général, surtout quand celle-ci est partie pour durer une éternité... Jusqu'à l'arrivée d'Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement. Francis, le Vampire qui dirige le Parc, n’a pas le choix : il doit le mordre pour préserver leur secret. Muté en drôle de monstre, séparé de sa fille Lucie, et coincé dans le parc, Hector broie du noir... Et si il devenait finalement la nouvelle attraction phare de Zombillénium ?

 


Conférence de presse Zombillénium.jpg

 

zombillenium.jpg


Zombillénium.jpg

 

 

bande_intercal.png

 

La conférence professionnelle de Mikros Image

 

 scan_atelier383_ResizeRTK.jpg

 


Mikros Images.jpg

Simon Thomas Mikros Image.jpg   Gilles Gaillard Mikros Images.jpg

 

 

lecons de cinema.jpg

 

Le festival d'Annecy, c'est être au coeur de l'art moderne dans son foisonnement créatif débridé, porté par le savoir-faire et à la passion des artistes, c'est écouter des histoires, c'est apprendre à en raconter, et découvrir les outils de demain pour nous y aider.

 

 

BD.jpg


scan_atelier370_ResizeRTK.jpg

bande_intercal.png

 

 Conférence sur l'art et

la philosophie du stop motion

 

Deux réalisateurs Canadiens, Chris Lavis et Clyde Henri, tels des savants fous, véritables collectionneurs d'objets en tous genres, nous ont défini leur vision de l'art du Stop Motion. Les objets sont un vocabulaire, qu'ils exploitent pour raconter des histoires.

 

"Material is Story" - "Object Synesthesia" - "Elementa" - "Turpism" (interprétation poétique de la détérioration)

 

20170616_153033_RTK.jpg

 scan_atelier372_ResizeRTK.jpg

 

 

Studio focus.jpg

 

Master Classe : Présentation de RenderMan 21

 

RenderMan, c'est le logiciel (moteur de rendu 3D) que le Studio Pixar a confectionné pour réaliser les images de leurs films (Toys Story, Là-haut, Monstres et compagnie ... ). Dylan Sisson, spécialiste de RenderMan chez Pixar, nous a expliqué les spécificités de cette nouvelle version. Effets de rendus graphiques (style peinture, dessin crayonné), gestion de milliers de lumières dans des scènes 3D de plus en plus complexes, meilleure gestion des particules et des lumières volumétriques, meilleurs rendus des translucences...  

 

Pixar_Wallpaper.jpg

 

scan_atelier389.jpg

 

 

Dylan Sisson RenderMan.jpg
scan_atelier380_ResizeRTK.jpg

 

 

 

scan_atelier390.jpg

 

Le festival d'Annecy c'est courir d'une séance de cinéma à une projection de courts métrages inédits en passant par des conférences, faire la queue des heures au soleil ou sous la pluie pour rencontrer les artistes avides de nous mettre généreusement des étoiles plein les yeux et des projets d'avenir plein la tête.

 

bande_intercal.png

 

Long métrage Big Fish and Begonia

 

Pays d'origine: Chine

Techniques diverses (dessin sur papier, infographie 2D et 3D, peinture sur verre)

Co-réalisé par Xuan (Tidus) Liang et Chun (Breath) Zhang

Durée : 1h45

 

Résumé :

 

Chun est un être céleste qui doit s'occuper des bégonias. À ses 16 ans, elle est envoyée dans le monde des humains sous la forme d'un dauphin afin d'accomplir son rituel de passage à l'âge adulte. Kun, un humain, lui sauve la vie, mais perd alors la sienne. Avec l'aide de son ami Qiu, elle essaie de ranimer l'esprit de Kun afin de le remercier de l'avoir sauvée.

 

Big-Fish-Begonia-Soundtrack-cover.jpg

 

 

Projection du long métrage d'animation Chinois "Big Fish and Begonia" en présence du réalisateur.

 

 

Big Fish and Begonia.jpg

 

Juste après la projection nous avons assisté à la conférence de presse de l'équipe du film,

Phébé a eu droit à un autographe du réalisateur et une photo souvenir

 

20170613_132937_RTK.jpg

 

bande_intercal.png

 

Long métrage Drôles de Petites Bêtes

 

Pays d'origine : France

Animation 3D

Co-réalisé par Antoon Krings et Arnaud Bouron, d'après l'oeuvre d'Antoon Krings

Srudio de production : Bidibul Productions

Scénario : Arnaud Delalande, Antoon Krings, Christel Gonnard

Musique : Bruno Coulais

Durée : 80 min

Sortie en salle en France : Décembre 2017

 

 

9007593lpw-9007669-jpg_4347479.jpg

 

Vous souvenez-vous de Loulou le Pou, Siméon le Papillon, Belle la coccinelle, Mireille l'abeille ?
La collection de livres illustrés destinée aux tous jeunes, drôles de petites bêtes, réalisés par Antoon Krings, est adaptée en long métrage d'animation 3D.

Nous avions assisté à la conférence work in progress l'année dernière, et cette année nous avons pu voir en avant première le film en version Beta, toujours en cours de finalisation, en présence des réalisateurs, à l'occasion d'une séance événement. Pari tenu, un travail d'adaptation réussi.


9782070504886FS.gifBelle-la-coccinelle.jpgimg555.jpgQUIZ_Les-Droles-de-Petites-Betes-dAntoon-Krings_8065.jpeg

 

Lors de la projection des cadeaux nous ont été gentiment offerts (livres, sacs et posters). Nous aurons donc le plaisir de pouvoir les offrir à notre tour aux enfants de l'atelier. Merci à l'équipe du film pour cette attention =)

 

593451.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg    tall-tales-from-the-magical-garden-of-antoon-krings-droles-de-petites-betes_producer_logo.jpg

 

 

Résumé :

 

Là, au fond du jardin, les drôles de petites bêtes forment une communauté à l'image de la nôtre. Un microcosme où chacun a une place et un rôle bien définis. Mais qu'il est compliqué de vivre en communauté ! De croire en soi... De construire sa personnalité !

D’après l’œuvre littéraire d’Antoon Krings, Drôles de Petites Bêtes raconte l’histoire d’Apollon, un grillon saltimbanque au grand cœur, qui arrive au village des petites bêtes. Entraîné malgré lui dans le complot d’Huguette, cousine malfaisante de la reine qui souhaite s’emparer du trône, Apollon, aidé de Mireille l’abeille et de ses nouveaux compagnons, va se lancer dans une périlleuse mission sauvetage pour sauver la reine de l’emprise de sa traîtresse de cousine. Imagination et ingéniosité seront de mise pour rétablir la paix au royaume des petites bêtes.



DSC_0202_2.JPG

 

bande_intercal.png

 

Long métrage Le Grand Méchant Renard et autres contes

 

Pays d'origine: France

Animation 2D

Réalisé par Benjamin Renner et Patrick Imbert

Scénario : Benjamin Renner et Jean Regnaud

Musique : Robert Marcel Lepage

Studio de production : Folivari et Panique

Durée : 1h20

Sortie en salles en France : 21 juin 2017

 

L'année dernière nous avions assisté au Work in Progress du Grand Méchant Renard et autres contes, en présence de Benjamin Renner et ses collaborateurs, lequel nous avait déjà conquis suite à Ernest et Célestine. Le Work in Progress nous avait permis de découvrir un auteur très humain, attachant, drôle et compétant. Les idées qu'il véhiculait dans ses oeuvres étaient tellement jolies que nous n'avions pas pu résister à l'idée de faire travailler nos jeunes à l'atelier sur le thème du grand méchant renard, notamment pour les cartes de voeux de Noël 2016. Cette année nous avons assisté à la projection en avant première mondiale du film "Le Grand Méchant Renard, et autres contes", en présence des coréalisateurs qui ont tenu à faire monter toute l'équipe du film sur scène. Nous avons passé un moment inoubliable et en avons profité pour donner à Benjamin Renner les photocopies des dessins réalisés par nos jeunes inspirés par ses propres personnages.

 

 

384016.jpg

 

 

 

Résumé :

 

Après le succès d’Ernest et Célestine, Benjamin Renner revient sur grand écran en adaptant sa bande dessinée à succès, Le Grand Méchant Renard. Fidèle à l’esthétique graphique de l’animateur, ce long métrage est un petit bijou de douceur et d’humour.

Les fans de la première heure seront ravis de retrouver, dans une adaptation particulièrement fidèle à l’histoire originale, le ton absurde et décalé qui a fait le succès de la bande-dessinée.

Ceux qui pensent que la campagne est un lieu calme et paisible se trompent. On y trouve des animaux particulièrement agités, un renard qui se prend pour une poule, un lapin qui fait la cigogne et un canard qui veut remplacer le père Noël. Si vous voulez prendre des vacances, passez votre chemin.

Dans le cas contraire, faites la connaissance d’un renard un brin crétin, mais particulièrement attendrissant. Complexé par son incapacité à remplir son rôle premier – chasser les poules –, le renard orchestre un plan redoutable : voler des œufs et attendre leur éclosion pour pouvoir les dévorer. Mais un petit détail lui a échappé, c’est un grand sentimental, et les petits poussins sont adorables...

Bourré d’humour et de tendresse, Le Grand Méchant Renard et autres contes promet un beau moment familial.

 


DSC_0303_2.JPGGrand_mechant_renard_3-e1445529784119.jpg

 

 

bande_intercal.png

 

Long métrage BLAME!

 

Pays d'origine : Japon

Animation 3D

Co-réalisé par Hiroyuki Seshita et Tadahiro Yoshihirad'après le manga de Tsutomu Nihei

Scénario : Tsutomu Nihei et Sdayuki Murai

Studio de production : Polygon Pictures

Diffusé par Netflix à l'international

Durée : 1h46 min

 

En tant que lecteurs de Blame!, Biomega, et knights of sidonia, mangas de l'auteur Tsutomu Nihei, nous ne pouvions pas manquer l'avant première de Blame! adapté en long métrage d'animation, en présence de l'équipe du film. Ambiance survoltée dans la salle, animée par des Japonais décomplexés très heureux d'être présents à Annecy et fiers de présenter leur film. 

 

Titre.jpg

 

 

Résumé :

 

Blame!, célèbre série de mangas japonaise, écrite par Tsutomu Nihei et sortie en 1998, connaît enfin son adaptation cinématographique.

Sous la réalisation d’Hiroyuki Seshita et de Tadahiro Yoshihira, Blame! raconte une histoire de science-fiction sombre et résignée. L’humanité tente de survivre dans un monde post-apocalyptique, où des machines hors de contrôle ont élu domicile. On y suit les aventures de Killy, un homme taciturne qui erre dans la Mégastructure, une cité fantôme. Missionné par le bureau gouvernemental, il doit trouver un remède contre le virus responsable du chaos. Dystopie à l’univers atypique, Blame! dépeint un monde glacial et inhospitalier dans lequel les hommes luttent pour leur survie. Aux côtés des réalisateurs, Tsutomu Nihei supervise l’adaptation de son œuvre ; une nouvelle rassurante pour les fans de l’auteur, soucieux d’y retrouver sa patte.

 

 

Blame.jpg

 

 

Blame2.jpg

 


DSC_0357_2.JPG

 

 

Blame_.jpg

 

 

Le directeur du studio Japonais Polygon Pictures (pantalon jaune) en pleine conversation avec ses collaborateurs,

tandis que le réalisateur Hiroyuki Seshita prend une photo du paysage. On fera pareil 5 min plus tard ; ) 


Resized_20170614_110204.jpg

 


Selection officielle.jpg

 

Long métrage 聲の形

 

Pays d'origine : Japon

Techniques diverses

Réalisé par Naoko Yamada, d'après un manga de Yoshitoki Oima

Srudio de production : Kyoto Animation

Scénario : Reiko Yoshida

Direction artistique : Mutsuo Shinohara

Animation : Futoshi Nishiya

Charadesing : Futoshi Nishiya

Music : Kensuke Ushio

Durée : 2h09

 

Nous attendions sa sortie avec impatience, nous n'avons pas été déçus à l'occasion de cette avant première. 

Une thématique de choix se profile à l'horizon pour notre stage d'octobre 2017 ... ; )

 

Silent Voice.jpg

 

 

bande_intercal.png

 

Long métrage Tehran Taboo

 

Pays d'origine : Allemagne

Rotoscopie

Réalisé par Ali Soozandeh

Durée : 1h36

 

Un film au graphisme marquant, et au thème poignant.

 

Teheran-Tabu-705x705.jpg

 

 

Résumé :

 

Téhéran : Une société schizophrène dans laquelle le sexe, la corruption, la prostitution et la drogue coexistent avec les interdits religieux. Dans cette métropole grouillante, trois femmes de caractère et un jeune musicien tentent de s'émanciper en brisant les tabous.

 


TEHRAN-TABOO-2015.jpg

 

 

bande_intercal.png

 

Courts-métrages de fin d'études

 

Annecy c'est aussi les courts métrages expérimentaux d'étudiants.

 

scan_atelier385_resize.jpg

 

Autour de la selection.jpg

 

Courts-métrages chinois

 

Nous avons également assisté à une projection de courts métrages chinois

 

scan_atelier387_Resize.jpg

 

bande_intercal.png

 

Exposition Chine Art en Mouvement

 

 Nous avons également visité l'exposition "Chine, art en mouvement", au château d'Annecy.

Moment très intéressant, qui nous a permis de mieux re-contextualiser les courts métrages Chinois que nous venions de voir juste avant.


Exposition-Chine-art-en-mouvement-au-Chateau-d-Annecy-musee-lac-et-montagnes.-1er-juin-au-2-octobre-2017_optimized.jpg

 

DSC_0252_2_Resize.jpg

 

 

 

 bande_intercal.png

 

 

 

Le festival d'Annecy est tellement dense qu'il est proprement impossible de TOUT voir,

voici donc une vidéo qui vous donnera un aperçu du festival dans son ensemble :



 

 



 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



04/07/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 300 autres membres